Women House, La Monnaie de Paris

nikkientréeIl pleut, il fait gris, et dans la cour d’honneur de la Monnaie de Paris  est centrée l’installation Nana Maison-II de Nikki de Saint Phalle. On y a trouver refuge et amusement.

DSC_0013A l’entrée de l’exposition nous sommes accueillit part Environnement au crochet (pièce matrice) . Une structure en tissu réalisée par Faith Willding pour l’exposition « Womanhouse » de 1972. Le choix des techniques rappellent les activités traditionnellement féminines et dénigrées, ici elles sont misent en opposition aux formes d’art nobles valorisées par l’histoire.

 

saalle1Salle 1; Desperate Housewives . Il fait jaune, même très jaune, sous cette couleur lumineuse et joyeuse se révèlent la triste réalité de la vie quotidienne des femmes dans une société patriarcale qui les exclue des professions physiques ou culturelles « car une femme n’est pas assez forte physiquement  ou assez intelligente ». En même temps si les études supérieures étaient moins discriminatoires envers les femmes, elles auraient plus de chances d’être vues et d’exister dans des sphères sociales « reconnues » par les hommes. Cette salle met le doigt sur la manière dont la société perçois et fantasme les femmes : une ménagère, agréable de préférence, docile; une bonne éxécutante.

Les productions présentées dans cette salle font un pieds de nez. Au moment ou la photographie et le tournage video amateur se popularise  ces artistes femmes diffusent leur créativité en se servant du foyer  (lieu congjugal, familial domaine d’execution menagere) et de leur corps.

 

La série de de dessin au crayon de couleur de Brigit Jürgenssen est efficace : appliquer la tache ménagère directement su celui pour qui on la fait.nettooyage du sol brigit jurgenssenbrigit zoomnet solL’homme devient objet. Muet sans moyen d’expression prenant uniquement la forme qu’on lui donne.brigit travail menagere

 

 

Semiotics of the Kitchen, Martha Roslersemiotickitchen.jpg

 

Court métrage où l’on voit l’artiste se mettre en scène dans une cuisine faisant une démonstration excessive dans les gestes des ustensiles qui y sont utilisés DSC_0069DSC_0070DSC_0071Le film est ponctué de la voix de l’artiste citant le nom des outils culinaires et du bruit de ces derniers.DSC_0072

 

 

 

Rêves de repassage, Kerin MackDSC_0053

 

Nous changeons de salle, bleue cette fois un peu plus intimiste. Dans cette salle nous explorons un aspect plus psychique et intime.

Nous retrouvons Brigit Jürgenssen en photo.DSC_0092Cheveux tirés, vêtements épinglés, son visage maquillé ainsi que ses mains sont aplatis contre un support transparent.DSC_0093« Ich möchte hie raus ! » (Je veux sortir d’ici !) est écrit sur la photographie.

Cette salle est en rapport avec l’espace. L’espace charnel lequel les femmes sont restreintes comme sur les clichés de Brigit Jürgenssen.

L’espace public avec le court métrage Hammering out (an old argument), (marteler (un vieil argument)) de Monica Bovincini , où nous voyons  un bras féminin casser un mur( (représentant le pouvoir masculin) à coup de masse. Ce geste dénnocne la détermination culturelle ou sexuelle de certain lieu censé être neutre.DSC_0088

 

Zanelle Muholi est une artiste sud americaine millllitant pour la défense de toutes les orientations sexuelles, en Afrique du Sud même si la législation les reconnais les violences envers les orientations autres qu’hetero existent. DSC_0090

 

Hommage à …I, Lili Dujourie 1972DSC_0098C’est un peu l’Origine du monde version video. Cette video est longue on la voit nue dans des draps sur un lit se mouvent lentement pendant une vingtaine de minutes.

 

Portrait dans une armoire avec collection, Kirsten JustesenDSC_0100

 

Gabi’s T-Shirt, Pia CamilDSC_0110DSC_0111Pia Camil utilise des t-shirt de seconde main qu’elle transforme en mobilier et dispose dans la maison de la designeuse Daniela Corneille qui est a la fois son espace de vie et son atelier. Ce cocon de tissu est perçu comme un endroit intime et chaleureux propice à la création.

Les femmes dans les années 70 n’ont pas vraiment d’endroit ou crééer librement, c est generalement la maison qui devient egalement atelier il est important de s’y sentir bien et libre.

 

Kool (Cage), Lydia SchoutenDSC_0086DSC_0085A travers cette vidéos sonore de 17 minutes, l’artiste Hollandaise dénonce le regard voyeuriste de la gente masculine sur le corps féminin. En effet l’artiste est vêtue d’un justaucorps blanc humide et se meut dans une cage de fer elle se frotte au barreaux sur lesquels elle à déposé du pastel gras. A la fin elle s’écroule par terre d’épuisement . A cette coloration du corps est comparer le fait que les femmes se maquillent se font belle dans un espace isolé (le foyer) afin de se faire belle pour un monde extérieur auquel elles n’ont pas accès.

 

escaliersLa Monnaie de paris est un beau lieu, c’était agréable de faire cette exposition ici. Les salles respiraient la scénographie prenait son sens. Et les escalier servaient de frise rappelant les artistes présentées.escaliers2

 

Passons au second étage.

Nous voici accueilli par Modern Chess Set (Jeu d’Echec Modern), de Rachel WhitereadDSC_0120DSC_0121DSC_0123On y voit du mobilier d’intérieur de loisirs prêt à affronter du mobilier de taches ménagères sur un damier composé de divers recouvrement de sol.

 

Exorcism House de la serie Doll’s House, Penny Slinger DSC_0128DSC_0129DSC_0130DSC_0131DSC_0132DSC_0133DSC_0134DSC_0135DSC_0137L’artiste voulait recréer le jeu enfantin des maisons de poupées mais en version pour adulte. En lien voici ses autres Doll’s House  https://pennyslinger.com/Works/dolls-houses-2/#prettyPhoto

Les autres installations du second etages m’ont parrut trop abstraite pour pour les interpréter j’ai été enjouée de les voirs mais elles ne m’ont pas parrues justifiées au sein de l’exposition.

De manière générale cétte exposition m’a plu et permis de decouvrir dees artistes que je ne connaissais pas ou d’autres facette de ceeles que je connaissais. Le contenu était riches et ce fut agréable de finir par la scuplture de l’araignée de Louise Bourgeois.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s